les différences et les ressemblances 6ème primaire documentaire

Tous semblables et tous différents


L'humanité cultive la différence : de tradition, de religion, d'apparence physique, de mode de vie, etc. Ces différences sont-elles un obstacle ou un bienfait pour vivre ensemble ? 

Nous sommes tous faits sur le même modèle. Mais nous avons aussi nos particularités. Ces différences sont une richesse pour nous. Car elles nous rendent complémentaires. Et cette diversité est une source de connaissances et de divertissements. Nous devons donc cultiver la tolérance et vivre en frères et sœurs.


Nous sommes tous semblables, et pourtant tous différents

Nous sommes tous semblables, car nous sommes tous faits sur le même modèle. Nous avons tous un corps, un esprit et la vie. Nous avons les mêmes fonctions : nous naissons et nous vieillissons, nous respirons, nous mangeons et nous digérons, etc. Nous avons les mêmes aptitudes : nous réfléchissons, nous imaginons, nous apprenons, etc. Nous avons les mêmes émotions : nous aimons, nous souffrons, nous ressentons la joie ou la déception, etc. DIEU nous a tous faits semblables.
Mais nous sommes aussi tous différents, car nous avons tous nos particularités. Nous avons des goûts différents : concernant nos activités, nos distractions, la nourriture, etc. Nous avons des styles de vie différents : strict ou décontracté, voyageur ou sédentaire, fêtard ou casanier, etc. Nous avons des cultures différentes : liées à notre pays d'origine, notre milieu social, notre religion, etc. Et nous avons des apparences différentes : de taille, de corpulence, de couleur, etc. DIEU a voulu cette diversité chez ses créatures humaines.
L'humanité est donc tout à la fois uniforme et diversifiée.

Nos similitudes et nos différences facilitent la vie en commun


Nos similitudes facilitent la vie en commun. Car nous avons le sentiment d'appartenir à la même humanité. Nous pouvons nous organiser pour satisfaire nos besoins communs. Et nous pouvons mieux comprendre notre semblable.
Nos différences ne sont pas un obstacle à la vie en commun. Il suffit d'un peu de bon sens et de tolérance. Si mon voisin a une religion différente de la mienne, en quoi cela m'empêche-t-il de vivre ma propre croyance ? Si un individu s'habille ou vit de façon excentrique, en quoi cela gêne-t-il ma vie quotidienne ? Si un autre a des opinions différentes des miennes, en quoi cela m'empêche-t-il d'avoir les miennes ?
Nos différences enrichissent la vie en commun. En effet, combien la vie serait ennuyeuse et monotone si nous étions tous parfaitement semblables ! Comment nous reconnaître entre nous si nous avions tous la même apparence ? Comment pouvoir s'établir quelque part si nous voulions tous vivre au même endroit ? Comment assurer toutes les fonctions de la société si nous voulions tous avoir la même activité ? Comment satisfaire notre besoin de nouveauté si nous faisions tous et aimions tous les mêmes choses ?
DIEU nous a donc donné la diversité car elle nous est utile. Nos complémentarités sont essentielles pour faciliter la vie en société. Et nos variétés nous offrent le plaisir de découvrir la différence ou la nouveauté.

Nos différences sont une richesse

Nos différences sont une vraie source d'enrichissement. En effet, aucun mode vie courant, aucune culture, aucune religion n'est absolument parfaite. Mais chaque mode de vie, culture ou religion possède des trésors de sagesse et de bienfaits pour les hommes. C'est pourquoi la diversité est si utile. Nous pouvons rechercher dans cette diversité ce qui peut nous aider, nous être utile, nous faire progresser. Si la diversité humaine se réduit, c'est tout un réservoir culturel, intellectuel et spirituel qui s'appauvrit.
La différence ne doit pas être un motif de rejet. Comprendre l'utilité de la diversité amène à refuser toute forme d'exclusion. On ne peut plus rejeter quelqu'un pour sa couleur de peau, sa religion, son aspect physique ou son mode de vie. Le racisme, les guerres de religion, l'exclusion sociale, etc., rien de cela n'est justifié. Nous devons tous vivre en frères et sœurs.

Cultivez la tolérance

Vous devez donc vous réjouir de la diversité des peuples, des traditions, des religions, des apparences physiques. Cultivez la tolérance et respectez la diversité humaine. Tout comme vous devez respecter et sauvegarder la diversité de toute la création.
Soyez éclairé et refusez toute forme d'exclusion liée à une différence. Comprenez l'erreur du racisme, des guerres de religion et du rejet de toute différence. Soyez ouvert et tolérant, plein d'amour pour vos semblables.
Et n'oubliez pas que vous serez toujours le "différent" de quelqu'un d'autre.

Même s’il existe des différences entre les individus et une grande diversité culturelle entre les groupes humains, nous appartenons à la même humanité. Ne pas accepter cette diversité conduit à la discrimination et au racisme.
1. La diversité des individus et l'égalité des droits
a. Le respect des différences

La Terre compte plus de 6,7 milliards d’êtres humains et ce nombre continue d’augmenter. Chacun de ces êtres est unique et a développé, au fil du temps, des façons de vivre qui lui sont propres. Ensemble, les individus constituent ainsi des groupes humains, que ce soit dans le cadre de la famille, du collège ou à l’échelle d’un pays. Ces groupes partagent des valeurs communes comme une langue, une culture ou des traditions.
Les êtres humains sont également différents par la couleur de la peau, le sexe, la religion ou l’absence de religion, les opinions, ou même l’origine nationale ou sociale. Accepter ces particularités est la condition du respect de chacun et de la survie de l’humanité.
b. Promouvoir l'égalité de droits
Tous les humains ont les mêmes droits, appelés droits de l’Homme, souvent conquis dansla lutte. Cependant, ces droits ne sont pas reconnus ni respectés partout et de grandes inégalités subsistent à l’échelle du globe.

L’Organisation des Nations unies (ONU) est une organisation internationale créée en 1945 notamment dans le but de préserver la sécurité dans le monde et de défendre ces droits inaliénables, c’est-à-dire qui ne peuvent nous être retirés.
2. Les discriminations et leurs conséquences
a. Qu'est-ce que la discrimination ?
La discrimination est un acte qui vise à différencier puis à exclure un individu ou un groupe en fonction de critères précis, comme par exemple l’apparence physique, les opinions, un handicap, la religion ou encore les origines.

En France, la République proclame l’égalité entre les individus et la liberté de pensée. Agir contre les discriminations est donc le devoir de tout citoyen.
b. Agir contre les discriminations
En France, la première loi à considérer la discrimination raciale comme un délit est la loi Pleven de 1972. Elle prévoit une amende voire même, selon la gravité de la discrimination, un emprisonnement. Même l’Union européenne légifère, c’est-à-dire produit des lois, dans ce sens. Un texte important de l’ONU, la Déclaration universelle des droits de l’Homme datant de 1948, défend aussi ces droits à l’échelle internationale.

De nombreuses associations ou institutions publiques mènent des campagnes desensibilisation, pour lutter par exemple contre le racisme ou l’homophobie. Enfin, l’attitude de chaque citoyen, dans sa vie quotidienne mais aussi au collège, permet de lutter pour l’égalité.
L'essentiel
Tous les êtres humains sont uniques mais, ensemble, ils forment une même humanité composée de groupes humains qui partagent des pratiques communes. Certaines personnes sont néanmoins discriminées et rejetées, ce qui constitue pour elles une exclusion humiliante. Plusieurs moyens existent pour lutter contre les discriminations : l’utilisation de la loi, l’action d’institutions ou d’associations publiques, l’attitude de chacun.

0 إضافة تعليق :

Enregistrer un commentaire

محتوى الموسوعة

blogger